Mise à l'herbe

Connaître le sol par l’examen du profil cultural

Établir le profil cultural des sols de votre exploitation va vous permettre d’optimiser le rendement de vos cultures. Lait Solutions vous en dit plus sur cette technique simple et peu coûteuse.

Des atteintes fréquentes à la structure du sol

Les atteintes à la structure du sol d’une exploitation sont fréquentes. Elles proviennent le plus souvent d’interventions de travail du sol, d’épandage de déjections ou encore de récoltes en mauvaises conditions de ressuyage.

Le profil cultural pour adapter vos pratiques

Ces tassements des sols peuvent pénaliser le développement des cultures et limiter les potentiels de rendement. Le profil cultural va vous permettre de poser un diagnostic et de proposer des adaptations des pratiques culturales si nécessaire.

Qu’est-ce que le profil cultural ?

Le profil cultural est une technique peu coûteuse qui informe sur l’état structural de chaque horizon du sol et sur l’enracinement des cultures.
Il permet de valider l’incidence des pratiques culturales sur l’état physique et biologique du sol :

  • travail du sol
  • succession de cultures
  • fertilisation et amendement
  • récolte

Comment définir le profil cultural de votre sol ?

Le profil cultural peut être réalisé tout le long de l’année, selon l’objectif visé.

1ère étape : classiquement, le profil se creuse à la bêche sur la profondeur d’enracinement de la culture en place. Cependant, dans certains cas, notamment lorsque le temps à disposition est limité, le profil peut être creusé à l’aide de la fourche du tracteur.
Dans les deux cas, le profil doit se situer dans une zone représentative de la parcelle ou sur le lieu d’un accident de culture.

2ème étape : une fois la fosse pédologique réalisée, on observe après avoir gratté à l’aide d’un couteau les différents horizons du sol :

  • lit de semences
  • couche arable
  • semelle de labour (ou d’autre outil de travail du sol)
  • sol plus profond non travaillé

Quelles informations vous donne le profil cultural ?

Les critères observés pour établir le profil cultural du sol sont :

  • sa couleur
  • l’humidité
  • sa structure (forme et agencement des mottes)
  • sa texture (part de pierres, sable, limons et argile)
  • sa porosité
  • la présence de vers de terre
  • l’enracinement
  • la présence de débris végétaux

Chacun de ces éléments va vous renseigner sur l’état actuel de fonctionnement du sol par rapport à un objectif d’enracinement optimal des végétaux.

Exemples de conclusions tirées de l’analyse du sol :

  • La couleur du sol nous informe sur la présence de matière organique (sombre) – favorable à une bonne stabilité de la structure – mais aussi sur la présence indésirable d’excès d’eau (couleur rouille ou bleutée) nuisible au développement des plantes (asphyxie).
  • La présence de racines à l’intérieur des mottes traduit un volume d’échange important de nutriments entre le sol et les végétaux cultivés.
  • Une forme irrégulière des racines, avec de nombreux coudes, exprime des difficultés de pénétration dans le sol.
  • L’absence de galeries de lombrics traduit une faible présence de cet auxiliaire de porosité, permettant à l’air de circuler sous terre.
  • La présence de nombreux débris végétaux anciens non décomposés traduit un manque de vie dans le sol

Quelles actions entreprendre ensuite ?

Au final, le profil cultural aboutit à un diagnostic de l’état structural du sol qui peut être quantifié en pourcentage de zones compactées.
Suivant l’importance et la localisation de ces zones, une intervention ou un changement de pratiques pourra être nécessaire : travail du sol de type fissuration ou autre (décompactage…), apports d’amendements organiques ou calcaires (fumure, chaux, maerl broyé …), mise en herbe pour permettre à la structure de se reconstituer, etc.

A retenir

Le profil cultural est un moyen complémentaire à l’analyse chimique pour connaître le sol de votre exploitation et surtout son aptitude à exprimer le potentiel de rendement pour les végétaux cultivés qu’il supporte.

La technique du profil est simple à mettre en œuvre et peu coûteuse, mais demande un temps d’observation et de l’expérience pour son interprétation.

A l’issue de sa mise en œuvre, on sait si les pratiques culturales en cours sont optimales ou s’il faut en changer, et de quelle manière.

Vous voulez en savoir plus sur cette technique ? Consultez l’un de nos experts Lait Solutions