Pass’Avenir : l’atout Xpertia pour donner un nouvel élan

Xpertia est agréé par la Région Bretagne pour aider les éleveurs en difficulté grâce aux Pass’Avenir.

Jean-Marie Lecuyer et Laurence Sagean d’Xpertia soulignent l’accompagnement unique proposé par l’entreprise dans ce dispositif.

Pouvez-vous nous présenter le dispositif Pass’Avenir ?

Jean-Marie Lecuyer : « Le Pass’Avenir a l’objectif d’aider les exploitations à sortir d’une situation de difficulté et de faire face aux crises. Il s’agit donc d’un dispositif de soutien aux éleveurs laitiers et viandes. Il doit les encourager à changer leurs pratiques et progresser pour gagner en résilience. »

Laurence Sagean : « Le dispositif aide le producteur à devenir davantage gestionnaire grâce à un diagnostic, un accompagnement et un bilan d’évaluation. Cette intervention doit offrir l’opportunité à l’éleveur d’avoir une vision globale de son exploitation. »

Pass Avenir

Laurence Sagean et Jean-Marie Lecuyer détaillent le rôle d’Xpertia, l’entreprise qui allie les compétences de BCEL Ouest et Cogedis.

Comment s’intègre Xpertia dans ce dispositif ?

LS : « La Région Bretagne a initié le projet en mars 2016 et invité Xpertia dès le 1er comité de pilotage. Lors du lancement des opérations en juin 2017, Xpertia est agréé Pass’Avenir. L’entreprise propose donc son expérience et son expertise aux éleveurs laitiers Bretons en situation fragile voir en difficultés(1), en plus de son dispositif Écodéfi 2020 déjà en place depuis 2014. »

JML : « Xpertia est une structure conjointe entre BCEL Ouest et Cogedis afin d’unir leurs prestations et leurs compétences. L’apport pour l’agriculteur est double : le premier apporte son expertise technique, zootechnique et agronomique, tandis que le second analyse la partie économique et financière. L’un et l’autre sont aujourd’hui indissociables. »

Comment intervient Xpertia ?

JML : « Le Pass’Avenir est une approche consultant en 3 étapes. Dans un premier temps, Xpertia réalise un diagnostic de l’exploitation. Avec l’accord de l’agriculteur, nous établissons un plan d’action en identifiant les leviers de progression. Un accompagnement est ensuite réalisé afin de mettre en place ce plan. Après une période allant de 18 à 24 mois, nous procédons enfin à un bilan complet. »

LS : « Xpertia investit des binômes de travail dans cette prestation : un Xpert système et un Xpert gestion. C’est un fonctionnement unique au sein du dispositif Pass’Avenir. Chacun est spécialisé dans son domaine, avec une grande expérience et ils se complètent parfaitement. Ensemble, ils vont travailler par exemple sur la saturation de l’outil en prenant en compte le bâtiment, le matériel, l’environnement, les animaux et les Hommes présents sur l’exploitation. Ils regardent les leviers d’amélioration et les chiffrent pour proposer des objectifs réalisables à l’agriculteur. »

Quelle est la différence entre le Pass’Avenir et Écodéfi ?

JML : « Xpertia propose 2 gammes de services avec toujours une approche technique et économique : une gamme Xpert Stratégie et l’étude Écodéfi. Le premier accompagne et conseille lors d’étude de regroupement entre 2 exploitations. L’étude Écodéfi est une offre similaire à Pass’Avenir, à l’adresse de tous les éleveurs laitiers du Grand Ouest. Au cours de cette prestation, l’agriculteur reçoit aussi la visite du binôme d’Xperts pour mettre en place un plan d’action pour progresser. »

Quel est l’investissement pour l’éleveur ?

LS: « La Région Bretagne apporte un financement à hauteur de 61,5 % du coût de la prestation Pass’Avenir, soit 830 € HT. Le partenaire bancaire(2) de l’exploitant apporte également une aide à hauteur de 20 %. Avec Xpertia, il reste donc 300 € HT à la charge de l’agriculteur. Si l’éleveur est intéressé, il s’engage et signe une lettre d’engagement. Les banques suivent alors la démarche engagée car elle montre la volonté de l’éleveur de s’améliorer. Le diagnostic peut alors commencer. »

Quels sont les résultats pour l’éleveur ?

LS : « Grâce à sa double expertise, Xpertia propose un diagnostic complet et chiffré en gain potentiel en euro pour 1 000 litres de lait. Il faut montrer que ça vaut le coût d’investir pour progresser demain. »

JML : « Le service Ecodéfi 2020 apporte un gain moyen potentiel de 37,5 €/1 000 litres. Pour le Pass’Avenir, il est encore plus élevé et atteint 52,6 €/1 000 litres. Ainsi, depuis 2014, 88 % des clients sont satisfaits du service Écodéfi 2020 et 74 % disent avoir suivi partiellement ou complètement les recommandations d’Xpertia. »

(1)60 % spécialisé lait ou viande, revenu disponible par UMO < 1 SMIC et EBE / produit < 25 %

(2)Crédit Agricole Bretagne, Crédit Mutuel de Bretagne et Banque Populaire Grand Ouest.