Hachage et longueur des brins de l’ensilage : les clés pour optimiser l’éclatage des grains de maïs

Une technique d’éclatage des grains efficace lors de l’ensilage de maïs permet une nutrition optimale des vaches laitières. Lait Solutions vous en dit plus.

Le maïs ensilage est riche en amidon : entre 25 et 35 % par kg MS en moyenne. Cet amidon provient du grain qui représente près de la moitié de la matière sèche du maïs ensilage. Ce grain, pour être valorisé par la vache laitière, doit donc être bien éclaté.

Comment mesure-t-on l’éclatage des grains dans l’ensilage de maïs ?

Il existe une technique simple pour vérifier, le jour de l’ensilage, si les grains sont bien éclatés : le test du seau.

  1. Prenez un seau de 15 litres. Versez-y 5 à 6 litres d’eau puis deux-trois poignées, soit l’équivalent d’un litre de volume de maïs ensilage, soit l’équivalent d’un litre environ
  2. Brassez le mélange afin de séparer les parties végétales du grain : elles vont flotter car elles sont plus légères
  3. Enlevez ces parties végétales et videz doucement l’eau du seau, afin de récupérer la partie grains de l’ensilage restée au fond
  4. Pour mesurer l’éclatage, étalez les grains sur un support propre et comptez le nombre de grains non éclatés. Il ne doit en rester aucun
  5. S’il reste des grains non éclatés, serrez davantage l’éclateur

ensilage de maïs

A savoir : plus la matière sèche sera élevée, plus le grain devra être pulvérisé, afin que l’amidon vitreux soit assimilable par le rumen.

Le Shredlage, une nouvelle technique d’ensilage

Depuis 2016, les exploitations françaises ont commencé à s’équiper de nouvelles ensileuses permettant d’éclater davantage les grains et d’obtenir ainsi un maïs plus digestible par les vaches laitières.

L’ensileuse Shredlage (de l’anglais to shred : déchiqueter, lacérer) permet en effet de concilier une longueur de coupe importante, de 20 à 30 mm, avec un éclatage très fin du grain. Les deux rouleaux sont, contrairement à un éclateur standard, rainurés en croix et possèdent un différentiel de vitesse de 50%.

Les avantages de cette technique :

  • augmentation de l’effet de friction
  • éclatage plus efficace des grains
  • lacération du fourrage

Une ration plus énergétique et mieux valorisée par le rumen

Les qualités de la ration obtenue grâce à cette technique d’ensilage sont nombreuses :

  • Un maïs plus fibreux permettant une meilleur sécurité digestive
  • L’augmentation de la proportion de particules longues qui limite le recours à d’autres fibres (foin, paille)
  • Une augmentation de la densité énergétique de la ration
  • Un maïs éclaté et lacéré et donc une augmentation de la surface de contact aux bactéries du rumen, favorisant la digestibilité
  • Une fibre éclatée et lacérée, synonyme de bon tassage et donc d’un ensilage réussi

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez nos services Nutrition et contactez l’un de nos experts Lait Solutions