Début de lactation : comment faire pour optimiser la ration du troupeau laitier ?

Pour optimiser la production en début de lactation, l’équilibre de la ration alimentaire est un point essentiel. En effet, en début de lactation, la vache laitière affronte une série de bouleversements métaboliques. Afin de l’accompagner au mieux lors de cette période de transition pendant laquelle la vache doit également fournir une grande quantité de lait, il convient de soigner son alimentation. Lait Solutions vous livre les conseils clés.

  • Quelles sont les grandes problématiques de la vache en début de lactation ?

Immédiatement après le stress du vêlage, la vache doit produire du lait en grande quantité. L’animal a donc besoin d’ingérer beaucoup de matière sèche pour pouvoir la transformer en lait. Or, étant donné que lors de la gestation le fœtus a comprimé le rumen, le volume de ce dernier a diminué. En conséquence, la capacité d’ingestion de la vache diminue elle aussi. Fréquemment, l’animal maigrit (acétonémie) car il puise dans ses réserves corporelles pour produire le lait.

Tout le dilemme de l’éleveur se trouve ici ! En début de lactation, la vache a moins d’appétit. Or, elle doit produire davantage ! Comment résoudre cette équation ?

  • 5 points essentiels pour réussir le début de lactation :

Un bon début de lactation commence par un bon tarissement. Chaque éleveur doit soigner l’équilibre de la ration lors de la phase de tarissement. Plus le tarissement est réussi et mieux l’éleveur favorise la transition de la vache laitière vers la lactation. (Lire notre article sur le tarissement pour plus d’informations)

Réservez le meilleur pour vos vaches en début de lactation. Les fourrages doivent être de la plus grande qualité. Nous vous conseillons de réserver vos fourrages les plus ingestifs et les plus digestifs pour vos vaches en début de lactation. Afin d’augmenter la qualité de votre fourrage, soyez vigilant quant à leur confection ou leur conservation. En cas de doute sur la qualité, réservez le fourrage aux autres vaches du troupeau.

La ration doit être équilibrée. En période de début de lactation, l’objectif premier est la recherche de l’équilibre entre l’azote et l’énergie. L’azote permet principalement de favoriser l’ingestion du fourrage et d’aider le rumen à fonctionner. Plus la vache en ingère et mieux elle valorisera l’énergie contenue dans l’ensilage du maïs.

  • Où trouver l’énergie et l’azote ? Pour l’énergie, il convient d’ajouter des fourrages ensilage de maïs. Si votre ration est composée de beaucoup d’herbes, vous pouvez également apporter à la vache des céréales. Pour l’azote, on peut complémenter la ration avec du tourteau de soja.
  • Comment savoir si ma ration est bien équilibrée ? Pour savoir si l’équilibre entre azote et énergie est correctement maîtrisé, le mieux est de procéder à des analyses de fourrage. Le résultat de ces analyses vous permettra d’obtenir le plan de complémentation le plus efficace pour votre troupeau.

Ne pas négliger l’abreuvement. N’oublions pas ! Le lait est composé à plus de 80% d’eau. L’éleveur doit avoir le souci de sécuriser l’abreuvement de ses vaches en début de lactation. Par ailleurs, plus la vache s’abreuve et plus son appétit augmente. Elle consommera davantage de matière sèche. Pour ces raisons, la vigilance vis à vis de l’abreuvement est cruciale. Si la taille de votre troupeau le permet, la composition de lots peut être un avantage.

Attention aux primipares ! Plus fragiles, les primipares sont moins compétitives que les autres dans l’accès aux auges et aux rations. Elles peuvent se faire chahuter par le reste du troupeau. Vis à vis des primipares, il convient donc d’être attentif. Dans la mesure du possible, vous pouvez composer une ration différente pour vos primipares.

Vous souhaitez savoir si votre ration est optimale pour votre troupeau laitier en début de lactation ?

Lait Solutions peut vous proposer les rations les plus justes pour vos vaches laitières. Pour contacter nos experts et obtenir plus de renseignements sur nos prestations, il vous suffit de cliquer ici.